Le PAM, un Programme d’Analyse Métrique pour le français médiéval

Enzo POGGIO* & Timothée PREMAT**


*Développeur pour les SHS, chercheur indépendant.
**Université Paris 8 (SFL UMR 7023)

Résumé

Les corpus de français médiéval existant ne proposent pas d’étiquetage des propriétés prosodiques et métriques des textes. Un tel étiquetage est pourtant nécessaire, non seulement pour celui qui étudie la métrique, mais aussi pour le phonologue. Avec le PAM, nous proposons un script Python capable de segmenter un texte en syllabes et d’associer à chaque syllabe un statut de proéminence prosodique à partir duquel on doit pouvoir déduire le gabarit métrique sousjacent. Cet article détaille certains points du fonctionnement général du programme, toujours en cours de développement.

Mots clés : Linguistique de corpus ; annotation métrique et prosodique; syllabation; français médiéval.

DOI :10.5281/zenodo.3464477

Publié dans les Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique, Association Diachronies Contemporaines, Lyon, pp.59-70.

Lien vers l’article

Citer l’article : Premat, Timothée, & Poggio, Enzo. (2019). Le PAM, un Programme d’Analyse Métrique pour le français médiéval. In Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique (pp. 59–70). Lyon: Association Diachronies Contemporaines. http://doi.org/10.5281/zenodo.3464477

Étude diachronique du gascon béarnais au sein des textes officiels

Jérémy ROUQUIER


Étudiant, master « Linguistique et dialectologie », Université Jean Moulin

Résumé

S’il existe bien une « scripta béarnaise », variété écrite possédant des traits spécifiques, peut-on tracer une chronologie de la naissance et de l’évolution desdits traits ? Pour tenter de répondre à cette question, nous étudions un corpus composé de textes béarnais et gascons, écrits entre le XIIIe et le XVIIe siècle afin d’étudier les traits par lesquels Jean Laffite définit la scripta béarnaise, ainsi que les traits spécifiques au béarnais sélectionnés dans les ouvrages de Massoure consacrés au Gascon.

Mots clés : gascon ; béarnais ; dialectologie ; corpus diachronique ; scripta béarnaise.

DOI : 10.5281/zenodo.3464453

Publié dans les Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique, Association Diachronies Contemporaines, Lyon, pp.40-47.

Lien vers l’article

Citer l’article : ROUQUIER, Jérémy. (2019). Étude diachronique du gascon béarnais au sein des textes officiels : Quelle(s) variation(s) par rapport au gascon ?. In Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique (pp. 40–47). Lyon: Association Diachronies Contemporaines. http://doi.org/10.5281/zenodo.3464453

Variation textuelle et variation linguistique dans les textes occitans d’Antoine Clet

Vincent SURREL


Université Paris 8 (SFL UMR 7023), École nationale des chartes

Résumé

Nous proposons d’analyser les phénomènes de corrélation entre variation textuelle et variation linguistique dans la pièce d’Antoine Clet intitulée Le Sermon manqué (ca 1750), connue par cinq témoins. La confrontation des données diasystématiques fournies par la critique philologique avec les données linguistiques, principalement au niveau grapho-phonologique, doit nous permettre d’interpréter les comportements sociolinguistiques des scripteurs.

Mots clés : nord-occitan (vellave) ; dialectologie historique ; géolinguistique ; graphématique ; philologie linguistique.

DOI : 10.5281/zenodo.3464471

Publié dans les Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique, Association Diachronies Contemporaines, Lyon, pp.31-39.

Lien vers l’article

Citer l’article : SURREL, Vincent. (2019). Variation textuelle et variation linguistique dans les textes occitans d’Antoine Clet. In Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique (pp. 31–39). Lyon: Association Diachronies Contemporaines. http://doi.org/10.5281/zenodo.3464471

La possession externe : trouve-t-on un emploi plus large de la construction ?

Iris FABRY


Étudiante, master « Linguistique et dialectologie », Université Jean Moulin

Résumé

Cette recherche s’intéresse à la construction syntaxique de possession externe et son évolution en français à travers la question de son extension combinatoire. Pour cela, nous commençons par une description sémantico-syntaxique de la possession externe qui introduit la problématique de notre analyse : l’état de la productivité de la construction au XVIIe siècle. Nous essayons de répondre à cette question au travers d’une analyse de corpus (section 2). Ce corpus est constitué de textes de correspondance et les résultats établis laissent à penser que la possession externe était, à l’époque du français classique, dans un état déjà avancé de figement nominal. Le tout nous amènera à interroger le français contemporain, qui sera plus amplement étudié dans une recherche à venir.

Mots clefs : Possession externe ; productivité ; français classique ; analyse de corpus.

DOI : 10.5281/zenodo.3464464

Publié dans les Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique, Association Diachronies Contemporaines, Lyon, pp.15-21.

Lien vers l’article

Citer l’article : FABRY, Iris. (2019). La possession externe : trouve-t-on un emploi plus large de la construction ?. In Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique (pp. 15–21). Lyon: Association Diachronies Contemporaines. http://doi.org/10.5281/zenodo.3464464

Le mot sí en catalan ancien : une particule de polarité positive

Afra PUJOL I CAMPENY


Batista i Roca Fellow, Fitzwilliam College University of Cambridge

Résumé

Dans cet article nous explorons la distribution syntaxique et la fonction du mot sí en catalan ancien, en démontrant que déjà au XIIIe siècle, il avait été grammaticalisé en particule de polarité emphatique et présentait une syntaxe innovante, parallèle à celle de l’espagnol moderne, contrairement aux analyses de sí proposées pour l’italien ou le français ancien.

Mots clés : catalan ancien ; polarité positive ; sí.

DOI : 10.5281/zenodo.3464460

Publié dans les Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique, Association Diachronies Contemporaines, Lyon, pp.4-14.

Lien vers l’article

Citer l’article : PUJOL I CAMPENY, Afra. (2019). Le mot sí en catalan ancien : une particule de polarité positive. In Actes des Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique (pp. 4–14). Lyon: Association Diachronies Contemporaines. http://doi.org/10.5281/zenodo.3464460